Apprendre bien, apprendre intelligemment.

Je vous propose un petit article qui me tient particulièrement à cœur. En effet, je suis actuellement des études où on nous demande d’ « ingurgiter » une quantité astronomique d’informations et de détails rapidement et intelligemment, et de pouvoir les restituer tout aussi efficacement.

neurones

Il faut savoir que la mémoire s’établit avec des connexions neuronales : c’est-à-dire qu’une information à retenir pendant quelques secondes va nécessiter une connexion entre deux neurones qui ne va pas durer et qui va disparaître très rapidement. Quand on doit apprendre rapidement une série de chiffres par exemple :

1782

Si je vous demande d’apprendre ce nombre et de me le restituer dans 2 minutes, ce que vous allez faire, c’est le répéter dans votre tête (1782, 1782, 1782 ….) jusqu’à dans 2 minutes où vous serez capables de me le dire : 1782.
Ce que vous faîtes, c’est recréer sans cesse ce besoin de connexion neuronale : c’est à dire que vous ne laissez pas le temps à cette connexion de se défaire, et donc vous pouvez apprendre un nombre pour quelques temps et pouvoir le restituer rapidement. Bien sûr, dans quelques heures ou jours, vous ne serez plus capables de me donner le nombre, et ce n’est pas ce qu’on veut avec un apprentissage de cours, de langue … Mais ça permet de poser les bases.

Passons maintenant à l’apprentissage à proprement parler d’un cours par exemple. Vous voulez apprendre votre cours d’anatomie, et vous voulez l’apprendre intelligemment, c’est à dire pas par cœur bêtement, mais vous voulez le savoir le plus longtemps possible pour l’examen mais aussi pour après.
Vous l’avez maintenant compris, l’apprentissage est basé sur la répétitivité et sur la régularité. Si vous apprenez votre poésie par cœur en 2 heures, puis vous ne la revoyez plus jusqu’au jour J une semaine plus tard, vous ne la saurez plus. Il faut la revoir, pas toutes les 2 heures bien sûr, mais à intervalles réguliers et intelligents.

Voici un exemple qui va permettre de comprendre cette notion de régularité :

  • Jour 1 : 1er cours d’anatomie, vous revoyez le cours le soir en rentrant –> Vous ne le connaissez pas encore bien sûr.
  • Jour 2 : Vous le relisez –> Vous commencez à voir de quoi il s’agit, et à apprendre des notions générales
  • Jour 4 : Relecture –> Ce que vous savez s’ancre plus dans votre mémoire, et d’autres détails sont mémorisés
  • Jour 7 : Relecture –> Vous avez acquis une bonne base
  • Jours 14, 21, et à intervalles réguliers (toutes les 2 semaines, tous les mois suivant ce que vous avez ou non appris) : Relecture pour maintenir l’apprentissage.

Bien sûr c’est un exemple de planning très idéaliste car des cours s’additionnent tous les jours, mais une simple relecture permet de bien remettre en place des notions et de les ancrer progressivement dans votre mémoire à long terme.

Il restera souvent quelques points récalcitrants (souvent des détails ou des notions de « par cœur », par exemple les éléments du tableau périodique, les nerfs crâniens …), pour cela plusieurs méthodes :

  • Les moyens mnémotechniques : des phrases, des sigles, tout ce qui pourra permettre d’une manière ou d’une autre de vous souvenir de telle ou telle chose
    • Par exemple : Lili Becha Bien Chez Notre Oncle Fernand Nector (Li, Be, B, C, N, O, F, Ne) pour retenir les éléments de la 2ème ligne du tableau périodique
    • ou « Oh Oscar d’Occident, Travaille tes Triceps, tes Abdos, tes Fesses aux WC, et Glisse Vaguement Ton Accessoire, et Hyp » pour les 12 paires de nerfs crâniens
  • Travailler sur sa mémoire personnelle : On a tous un profil de mémoire particulier : certains ont une mémoire dite auditive, certains visuelle … Il faut donc rabâcher encore et encore ce qui vous pose problème à retenir suivant la mémoire pour laquelle vous êtes le plus au point, par exemple écrire sans relâche une formule chimique pour l’apprendre, ou lire à haute voix une phrase récalcitrante pour la retenir !

Surtout n’oubliez pas que notre cerveau n’est absolument pas un récipient que l’on peut remplir à ras bord et qui n’acceptera plus de contenant après, ou qui débordera : c’est comme une éponge, et plus on apprend, plus on sollicite notre mémoire, et plus facile sera l’apprentissage. Notre soif de savoir est quasi-infinie, alors n’hésitez pas !

Si vous aussi, vous avez des astuces pour mieux apprendre, et faire travailler sa mémoire, n’hésitez pas à me les faire partager, je les rajouterais dans cet article !

Publicités

4 réflexions sur “Apprendre bien, apprendre intelligemment.

  1. « Notre soif de savoir est quasi-infinie, alors n’hésitez pas ! »
    Je suis bien d’accord avec ça ! Par contre il y a des choses que l’on apprend et que l’on oublie jamais, un exemple classique faire du vélo, nager. Mais je suppose que ces « informations » sont stockés dans un endroit bien précis ? Une sorte de mémoire ROM pour faire l’analogie avec les ordinateurs.

    J'aime

    1. Alors oui tout à fait, de nombreux scientifiques/neurologues … font l’analogie avec la mémoire d’un ordinateur. Je dirais également que ce genre de mécanismes (comme la marche d’ailleurs !) devient un « automatisme » et est stocké comme tel. Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille d’ailleurs cette vidéo d’e-penser, que vous avez peut être déjà vu : https://www.youtube.com/watch?v=7GiQuG2S26Q
      Au début de sa vidéo, il fait une excellente présentation de la mémoire ! C’est à voir 🙂

      J'aime

      1. Merci pour votre réponse 😉
        Et en effet j’ai déjà vu cette vidéo d’e-penser, mais il y a un petit moment maintenant, tout n’a pas du être écrit dans ma ROM je pense… =)

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s